écologie

6 gestes simples pour préserver la planète

Éviter d’acheter des produits emballés dans du plastique

Le plastique représente un vrai danger pour notre planète. En effet, il s’agit d’une matière qui est très peu dégradable et se recycle plus difficilement. Saviez-vous que le plastique met environ 1000 ans à se dégrader dans la nature ?? Il faut donc éviter au maximum d’acheter des produits emballés dans du plastique et ne surtout pas jeter de plastique dans la nature ! Le plastique est une vraie catastrophe pour l’environnement et pour les animaux. Chaque seconde 100 tonnes de déchets en plastique arrivent dans les mers et les océans. Vous imaginez ? Je vais donc vous donner quelques idées pour réduire votre utilisation de plastique.

La première chose à faire est de ne plus acheter de bouteilles d’eau en plastique. De nos jours, il n’y a plus d’excuse pour ça. Utilisez une carafe plutôt que d’acheter des bouteilles d’eau sera bénéfique pour la planète et pour vous ! Je vous explique… Acheter des bouteilles revient à vous charger pendant les courses, en portant des packs d’eau. C’est encombrant, c’est mauvais pour votre dos et ça vous coûte de l’argent. Pour réduire mes déchets plastiques, j’utilise une carafe de la marque Brita. C’est très pratique. Je la met au frigo quand je veux de l’eau fraîche. Il suffit de la remplir avec de l’eau du robinet et elle la filtre automatiquement. Si vous préférez l’eau pétillante, je vous conseille d’utiliser une machine Sodastream. Ça coûte environ 50€. C’est un investissement au départ mais vous verrez, au final, vous économiserez en arrêtant d’acheter des bouteilles d’eau. Je vous conseille aussi d’utiliser une bouteille isotherme réutilisable pour prendre dans votre sac pendant la journée. Vous pouvez choisir la taille que vous voulez, petite, moyenne ou grande c’est vous qui choisissez ! Il vous suffit de la remplir grâce à la carafe ou directement au robinet avant de partir, et cela vous évite d’acheter des petites bouteilles d’eau. En plus, l’eau reste fraîche toute la journée ! Alors finalement, réduire sa consommation de plastique améliore aussi votre quotidien 😉

Je vous conseille aussi de ne plus utiliser de couvert en plastique mais plutôt des couverts normaux lavables. 

Autre petite astuce : quand vous prenez votre café au travail, n’utilisez pas de gobelet en plastique que vous jetterez 10 minutes plus tard, mais plutôt une tasse qui sera la vôtre et que vous laisserez au travail exprès pour votre pause café. On est très nombreux à faire des pauses café pendant les journées de travail. Vous imaginez le nombre de gobelets en plastique qui sont utilisés ? Pensez aussi à refuser les pailles en plastique quand on vous en propose ! 

Autre chose importante, auquel beaucoup de personnes ne pensent pas… N’utilisez pas de sachets plastiques quand vous faites vos courses. Utilisez plutôt des sacs cabas réutilisables, que vous prendrez à chaque fois que vous ferez vos courses. Pareil quand vous allez faire les boutiques ! Prenez un ou plusieurs sacs en tissu avec vous et refusez que les vendeurs vous mettent vos habits ou autres achats dans un sac plastique. Quand vous faites vos courses, n’oubliez pas de mettre vos légumes dans des sacs en tissu, réutilisables. 

Ce sont des petits gestes simples, mais très bénéfiques pour la planète ! Ce sont des choses à mettre en place progressivement pour adopter un mode de vie plus responsable. Au début, on ne pense pas toujours à prendre les sacs avec nous. Mais ce sont des habitudes à prendre. Par exemple, vous pouvez laisser quelques sacs dans le coffre de votre voiture au cas où un jour, vous oubliiez de les emporter. Si vous avez d’autres astuces pour réduire les déchets plastique, dites le moi en commentaire 🙂

Recycler ses déchets

Recycler ses déchets permet de protéger la nature en économisant les matières premières telles que le pétrole, le bois… Recycler ses déchets est une habitude déjà acquise depuis longtemps pour certains d’entre nous mais je vois encore de nombreuses personnes qui ne prennent pas le temps de trier leurs déchets. Savez-vous ce que signifie le fait de recycler ? Cela consiste à créer de nouveaux produits à partir de nos déchets. Pour pouvoir recycler les déchets, il faut avant tout les trier. 

Au début, mon copain ne triait pas ses déchets car ses parents ne le faisaient pas non plus. Alors, quand on a commencé à vivre ensemble je lui ai appris à trier les déchets. C’est très simple : il suffit de vérifier quand on jette un emballage si celui-ci est recyclable ou non. 

Voici un guide rapide pour vous aider à savoir quels sont les déchets qui se recyclent ou non:

Ceci est un point vert. Présent sur de nombreux emballages.

Ceci est le point vert. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, le point vert ne signifie pas que l’emballage se recycle ! Cela signifie seulement que la marque de ce produit participe financièrement à la collecte de déchets.

Le symbole à droite représente le Triman. Quand un produit possède ce symbole, cela signifie que l’emballage se recycle et donc qu’il faut procéder au tri. Il vous faut donc déterminer s’il s’agit d’un emballage en verre ou bien en carton ou en plastique.

Parfois vous verrez aussi le symbole suivant, qui vous indique quel emballage se jette dans la poubelle normal et quel emballage se recycle :

Symbole avec marqué "Pensez au tri",  qui indique ce qui se jette et ce qui se recycle.

Il vous suffit alors de suivre les instructions écrites sur l’emballage qui vous indiquent comment trier vos déchets.

La couleur des poubelles peut varier selon les villes mais en règle générale :

– les poubelles avec un couvercle gris sont dédiées aux déchets qui ne se trient pas

– les poubelles avec un couvercle jaune sont pour les emballages en carton, plastique, boîtes de conserves… ATTENTION : les déchets que vous jetez dans cette poubelle doivent être jetés en vrac donc vous ne devez pas les mettre dans un sac plastique.

– les poubelles avec un couvercle vert sont pour le verre mais en général, le verre se jette dans de gros conteneurs proches de chez vous. À vous de les repérer 😉

Vous verrez, vous prendrez vite l’habitude de trier vos déchets !

Économiser de l’eau

Il est très important d’économiser l’eau pour prévenir les sécheresses et les pénuries. Les ressources en eau douce sont très limitées donc même si certains pays ont la chance de posséder de nombreuses sources d’eau douce, cette ressource n’est pas illimitée. Il faut donc la préserver en économisant l’eau au quotidien. Alors bien sûr, je ne vais pas vous dire de boire moins d’eau ! Mais je vais vous donner quelques conseils pour économiser l’eau chaque jour.

La première chose, on le sait tous, c’est d’éviter de prendre des bains et de privilégier les douches. En terme de chiffres, vous allez voir que le choix est vite fait. La douche nécessite entre 40 et 60 litres d’eau tandis que le bain consomme entre 120 et 200 litres d’eau ! Un seul bain serait donc l’équivalent en eau de 4 à 5 douches. Le premier geste à faire pour économiser de l’eau est donc de prendre des douches, mais pas de bain ! D’ailleurs, cela fera également beaucoup de bien à votre compte bancaire, vous verrez !

Le deuxième conseil que je peux vous donner est de couper l’eau quand vous vous brossez les dents, quand vous vous savonnez sous la douche ou quand vous faites la vaisselle. Eh oui, inutile de laisser l’eau couler.

La troisième chose à faire pour économiser de l’eau au quotidien est d’utiliser le lave-vaisselle et le lave-linge uniquement lorsqu’ils sont pleins. 

Enfin, vous pouvez aussi récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes.

Image de l'océan

Favoriser les produits réutilisables

Pour réduire vos déchets je vous conseille de changer vos habitudes et de remplacer certains produits jetables par des produits réutilisables. Je vais vous faire une petite liste avec des produits réutilisables :

  • Les lingettes démaquillantes réutilisables : il s’agit de morceaux de tissus tout doux pour se démaquiller, qui se lavent à la machine. Je préfère largement utiliser ceci que d’utiliser les cotons démaquillants. C’est beaucoup plus agréable pour le visage.
  • Les cotons-tiges réutilisables : il s’agit d’un coton-tige en silicon qui se nettoie après utilisation au lieu de se jeter.
  • Les pailles réutilisables : Vous pouvez acheter une ou plusieurs pailles en acier que vous pourrez laver après chaque utilisation au lieu d’utiliser des pailles en plastique.
  • Les serviettes hygiénique réutilisable ou la cup menstruelle : Ce sont des produits parfaits pour éviter d’utiliser des protections hygiéniques jetables.
  • Les masques en tissus réutilisables pour remplacer les masques chirurgicaux jetables. Chaque jour on change de masque. Au bout du compte ça fait beaucoup de déchets. Alors autant utiliser des masques lavables pour éviter de devoir sans cesse racheter et jeter des masques.
  • Les sacs pour fruits et légumes en tissu : ça évite de reprendre des sacs à chaque fois qu’on fait les courses et de les jeter au bout d’une utilisation.

Se déplacer en vélo

Depuis 3 ans, je fais mes études dans des grandes villes et je me déplace à vélo. Avant d’habiter à Strasbourg pendant un an, je n’aimais pas faire du vélo, mais dans cette ville j’ai commencé à beaucoup aimer me déplacer à vélo. Je vais vous dire pourquoi.

Premièrement, je n’ai jamais apprécié les transports en commun. Souvent, ça sent mauvais, les gens sont malpolis et/ou de mauvaise humeur, les transports sont souvent bondés… Bref, prendre les transports en commun dès le matin me mettait rarement de bonne humeur. J’ai donc loué un vélo à Strasbourg. J’étais d’ailleurs très étonnée de voir à quel point se déplacer en vélo est économique en comparaison aux transports en commun et à la voiture. 

Chaque matin, je prends mon vélo et je file à la fac ou au travail selon les jours et ça me fait énormément de bien car ça me permet de prendre l’air, de faire du sport, de ne pas être stressée par la circulation sur la route, de ne pas être embêtée par les horaires des transports en commun. En plus, il m’arrive souvent de ne pas avoir le temps ou l’envie de faire du sports à la fin de mes longues journées de travail donc me déplacer en vélo est un moyen pour moi de faire du sport tous les jours, même quand je n’ai pas le temps ! En plus, de tout ça, sachez que dans les grandes villes, se déplacer en vélo est bien plus rapide et bien moins stressant que de prendre la voiture.

J’en viens maintenant à l’aspect écologique. Les transports sont la cause principale de la pollution de l’air en France. La pollution de l’air est la cause de nombreux décès : environ 48 000 en France chaque année. En France, en 2018, seulement 2% de la population se déplace en vélo pour aller au travail. Dans certains pays, comme les Pays-Bas, c’est 30% de la population qui va au travail à vélo. Il y a un réel effort à faire là-dessus car se déplacer en vélo n’est pas une corvée, vous verrez, une fois que vous l’aurez fait une fois vous ne reprendrez pas votre voiture sur les trajets courts. D’ailleurs, saviez-vous que ce sont les trajets les plus courts qui consomment le plus de carburants et qu’ils multiplient la pollution par 4 ? En effet, la voiture étant froide, il lui faut du temps pour chauffer et donc elle consomme beaucoup plus. Étant donné que ce sont les petits trajets qui sont les plus polluants et qui vous coûtent le plus en essence ou en gazole, pourquoi ne pas essayer de faire ces trajets en vélo ? Vous verrez, vous serez plus heureux sans l’énervement que peuvent provoquer les trajets en voiture et vous serez en meilleure forme !

Réduire sa consommation de viande

L’impact sur la planète de la production de viande est terrible. En effet, l’élevage est responsable de plus de 14% des gaz à effet de serre. Un kilo de production de viande bovine provoque une émission de 27 kilos de gaz à effet de serre. Je sais que de nombreuses personnes “adorent” manger de la viande et qu’elles pensent de pas pouvoir s’en passer, mais il faut que chacun réduise sa consommation de viande. Si vous avez peur de manquer de protéine, je vous renvoie à mon article comment devenir végétarien dans lequel j’ai listé de nombreuses sources de protéines d’origine végétale. C’est notre responsabilité à tous de prendre conscience de l’impact négatif énorme de cette production sur notre planète et de faire ce qu’il faut. Je vois de plus en plus de personnes qui deviennent végétariennes ou véganes chaque jour. Je trouve ça très encourageant, car cela montre la prise de conscience actuelle sur le bien-être des animaux et l’écologie. 🌱

J’espère que cet article vous servira à changer quelques petites habitudes pour sauver la planète. Il y a encore beaucoup de choses qui sont possibles pour limiter notre impact négatif sur la planète mais il vaut mieux commencer par de petits gestes avant d’aller plus loin ! 😊  N’hésitez pas à partager cet article pour sensibiliser un maximum de personne.

Si vous avez des questions ou que vous connaissez d’autres gestes pour préserver la planète dites-le-moi en commentaire ⬇️ Vous pouvez aussi me le dire sur Instagram : @julia.lvr

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.